L'AFNOR fournit à tous, et gratuitement, son patron de masque barrière et a mis en place une plateforme de solidarité où chacun peut contribuer à fournir des masques alternatifs . Tout savoir pour accéder à ces informations et aider ceux qui en ont le plus besoin à nous aider et à poursuivre leur mission.

Masques alternatifs : à quand le vôtre ?

Masques alternatifs : à quand le vôtre ? L'AFNOR, association française de normalisation

Porter un masque est un geste barrière pour éviter la propagation du coronavirus. Alternatif, il est utile, même de moindre efficacité.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Malade ou non, les exemples de certains pays, dont le nombre de personnes atteintes du coronavirus est faible, nous incitent à porter un masque. De plus en plus, nous entendons les spécialistes et les personnes de bon sens mettre en avant cette mesure "barrière". 

Devant la pénurie des précieux masques FFP2 et chirurgicaux, les recommandations des pouvoirs publics, voire les exigences de certaines municipalités à sortir "foulardé", incitent au système débrouille : mieux vaut un masque alternatif DIY, avec vos tissus de récupération, que rien du tout. 

Réaliser ses masques grâce à l'AFNOR

Devant la forte tendance à réaliser soi-même ses masques avec les moyens du bord, et sans expérience en couture et patronnage, l'AFNOR a mis à disposition, le 27 mars dernier, son dernier modèle de masque barrière incluant patron et spécifications. Mis à la disposition à la fois des particuliers et des industriels, Il est destiné autant à une fabrication artisanale qu'à une fabrication en série.

Destiné aux personnes saines, ce masque n'est qu'une mesure complémentaire aux gestes barrière.

La plateforme de solidarité AFNOR

L'initiative de l'AFNOR la plus remarquable est cependant d'avoir mis en place une plateforme de solidarité :

L'AFNOR propose à chacun de participer à cette initiative solidaire dans la lutte contre le coronavirus par le biais de sa plateforme, et de "donner ou de céder à prix coûtant des exemplaires des masques que vous avez confectionnés".  

Il suffit simplement de remplir le formulaire de proposition et d'indiquer sa capacité  de confection. Le relais est effectué par l'AFNOR sur le site Procontact dès que les propositions sont suffisamment nombreuses. Les conditions de mise à disposition interviennent ultérieurement.

Ne vous laissez pas freiner par votre faible capacité à fournir des masques alternatifs : 

l'AFNOR et ceux qui en ont le plus besoin comptent sur vous !

Les soignants saluent cette initiative et vous remercient tous de contribuer au ralentissement de l'épidémie de Covid-19

Les soignants saluent cette initiative et vous remercient tous de contribuer au ralentissement de l'épidémie de Covid-19

Consultez un autre de nos articles sur le coronavirus :
humour, les caissières héroïnes face au coronavirus

VOTRE REACTION?

Facebook Conversations